Je suis parti Vendredi dernier en covoiturage d’Orange vers Grenoble pour rejoindre mes cousins et former une cordée de 4 pour tenter une 3ème fois le fameux Pic Coolidge dans le massif des écrins qui culmine à 3 774 mètres d’altitude.

Pour rappel la première fois, on avait été bloqué par la neige, le deuxième un troupeau d’étudiant en médecine avait squatté toutes les places du refuge de la temple-écrin. Et donc pour cette troisième tentative, on a du rebrousser chemin à 80 m du sommet car nous avions pris du retard et vu la difficulté de l’ascension finale, nous avons préféré repartir sans avoir touché le sommet qui était vraiment proche. La course a néanmoins été magnifique.