Du 1er Août au 31 Août 2017, nous avons marwa et moi traversé l’Islande du nord au sud, nous avons noté nos impressions chaque jour, cette page livre ce petit récit d’une traversée majestueuse d’un pays magnifique au climat très dur.

Récit d’aventure par Marwa

TODO

Récit d’aventures par Clément

Jour 1 : Voitures, rencontres et paysages sublimes

Arrivés à l’aéroport, le mauvais aéroport ! Nous avions loué une voiture à l’aéroport de Reykjavic, mais nous sommes arrivés à celui de Keflavic à 50Km => OK pour Hertz
Courses à Reykjavic et rencontre avec Alfredo le mexicain et Linda l’allemande, tous les deux sympas.
On a roulé 500 Km sur des routes superbes.
Arrivés à Akureri à 20h à l’aéroport. On a pris 2  stops FR
Après la voiture, le stop jusqu’à 40Km de Husavic.

Jour 2 : La prof de français islandaise et les ravins d’Asbyrgi

Grâce à une prof de français islandaise, nous partons d’Asbyrgi au lieu d’Husavic. C’est un trek génial nous a t-elle dit.
On démarre le trek en se trompant, on se jette dans une nasse formée par des falaises magnifiques.
Finalement, on retrouve un chemin qui nous a coûté 8Km de détours.

Jour 3 : Un monde perdu

Nous voilà sur le sentier d’Islande. Un magnifique parcours qui longe une grande rivière.
D’asbyrgi à Detifoss, l’on croise des coulées basaltiques immenses et tordues.
Pour finir, les cascades se ramassent à la pelle. Une en particulier, la plus grande ou large d’Europe.
Sublime sentier d’une trentaine de Km

Jour 4 : On a marché sur la lune

Restés quelques heures à contempler la cascade, nous voici à la recherche d’eau. Un groupe de français (il y en a beaucoup en Islande) nous passe une bobuteille.
C’est parti pour la traversée d’une immense étendue de sable et de roches noires.
Nous marchons ainsi quelques heures, ampoules aux pieds, jusqu’au lac Eilifsvötn, magnifique et perdu entre des montagnettes isolées du monde.
Nous le longeons et rencontrons un petit cours d’eau qui nous bercera de sa musique toute la nuit sous le soleil couchant éternel en Islande.

Jour 5 : La pente du hobbit

Nous sommes en mode hors-piste, à nous diriger avec une carte et le GPS.
Nous rencontrons des marécages, des rochers et des falaises abruptes. Une petite erreur de navigation nonus a conduit face à une pente horrible. Nous la refusons et faisons un détour pour accéder à un maison de hobbit ! WAW
De là, nous continuons et suivons les fumées de la zone géothermique immense et malodorante.
Des roches noires, du souffre aux yeux, un paysage apocalyptique, nous dormons là.

Jour 6 : Vers Myvatn

Un sentier à fleur de montagne. Une mère et son fils qui randonnent.
Myvatn, ses mouches et son camping de voleurs qui font payer la recharge à 1€ (pas si cher en fait par rapport aux 8 euros dans les refuges)
Nous nous reposons et sifflons des bières.

Jour 7 : Le désert

Nous marchons 15Km sur la route qui quitte Myvatn et lors d’une pause, nous rencontrons un français qui traverse l’Islande en solitaire. Il a un sac de 20Kg. Il ne prend pas exactement le même itinéraire que nous.
Il est sympa, nous marchons un bout de chemin ensemble.
Journée à 30Km.

Jour 8 : Le palace

Nous suivons une piste 4×4 qui descend vers le sud.
Les Kms sont avalés, les rivières enjambées et les cacahuètes dévorées.
2-3 rivières nous donnent du fil à retordre.
Nous finissons la journée sous la pluie et frigorifiés.
Mais là, par bonheur, le refuge que l’on visait s’avère être un chalet magnifique et vide de monde.
Un coup de fil à Islandais pour nous donner le code ‘1966’ de la clé et nous rentrons dans un paradis avec eau, chauffage, lit, couettes et café à volonté.
35€ => 3€

Jour 9 : Le mirage

Piste 4×4 … 25Km … O mirage
Un refuge qui n’existe pas nous fait bivouaquer près d’une rivière.
Marwa a un tendon défectueux.
Misère !

Jour 10 : La colline que l’on nomme espoir

Après la désillusion d’hier, nous partons tout de même reposés dans un coin bivouac pas si mal.
Mais le désert noir est toujours là, il ne s’arrête jamais.
Chaque colline est un espoir de voir une vallée merveilleuse de l’autre côté. Mais non, il y a juste une autre colline noire. Et ainsi de suite, l’espoir n’est jamais comblé.
Nous marchons 25Km pour rejoindre un endroit mouillé et balayé par le vent près d’une rivière glaciale sous une pluie battante.
Suite au prochain épisode.

Jour 11 : La pluie

La pluie a cessé dans la nuit. Nous nous réveillons malgré tout avec un vent glacial. Il faut lever le camp.
Nous sommes passé près d’une montagne enneigée dans l’après midi. Celle-ci nous a offert un très beau spectacle de destruction de nuages au dessus de nos têtes. Nous en sommes sortis mouillés et malheureux.
Nous bivouaquerons près d’une rivière glaciale à 15Km du refuge de Nyidalur, notre but salutaire.

Jour 12 : La bière

Le soleil est là enfin ! Il nous réveille et nous sauve nous et notre matériel trempé par le spectacle de la veille.
Après 15 Km nous arrivons au refuge tant attendu.
Nous sommes accueilli par la déception en personne.
Ce refuge est tenue par une personne déprimée. La nuit y est très chère et si on a le malheur de prendre un emplacement tente, moins cher, nous n’aurons rien d’autre que l’emplacement, c’est ce que l’on a fait.
On oublie les bières, le repos, les douches et le chaud d’un poêle.

Budget

L’islande est un des pays les plus chers au monde car il s’agit d’une île isolée. Pour exemple:

  • Un burger simple : 20€
  • Un paquet de tabac 50g : 30€
  • Une nuit dans un refuge gardé : 70€
  • Une nuit dans un refuge non gardé : 25€
  • Une nuit en camping : 15€
  • Un café : 4€
  • Une bière : 10€

Pour 2 personnes, nous avons eu des bons prix pour les billets d’avion, 585€ aller-retour pour 2 personnes. Aller Genève -> Keflavic et retour Keflavic -> Paris. Dans le budget suivant , on compte les billets de bus de marseille à Genève, et tous les transports en islande.

Dépenses totales pour 1 mois à 2 personnes en Islande : 2200 € sans compter les billets d’avions ci-dessus. A titre de comparaison, nous avons rencontré une mère et un fils qui étaient partis avec Terre d’Av une agence de trekking, cela leur avait coûté pour 2 semaine, 2 personnes, tout compris sauf la bouffe : 4000€, donc 2 semaines de bouffe en Islande pour 2 personnes reviendrait facilement à plus de 500€. En sachant qu’ils ne dormaient qu’en tente et camping.