Into the wild

Alternative life

Page 3 of 7

Pic Coolidge – 3ème tentative

Je suis parti Vendredi dernier en covoiturage d’Orange vers Grenoble pour rejoindre mes cousins et former une cordée de 4 pour tenter une 3ème fois le fameux Pic Coolidge dans le massif des écrins qui culmine à 3 774 mètres d’altitude.

Pour rappel la première fois, on avait été bloqué par la neige, le deuxième un troupeau d’étudiant en médecine avait squatté toutes les places du refuge de la temple-écrin. Et donc pour cette troisième tentative, on a du rebrousser chemin à 80 m du sommet car nous avions pris du retard et vu la difficulté de l’ascension finale, nous avons préféré repartir sans avoir touché le sommet qui était vraiment proche. La course a néanmoins été magnifique.

 

Vélo-trip villes-sur-auzon

quelques notes sur la rando de villes-sur-auzon : lien randogps

Comme d’habitude je prend mon fidèle destrier pour accéder au début de la rando. Je dois donc dans ce cas rayonner à 50 Km max car il faut bien revenir dans la journée et 100km de vélo c’est mon max pour 1 journée. Donc pour aller à Villes-Sur-Auzon il me faut 33 Km à peu près en passant par Sarrians, Loriol du comptat puis des petites routes pour éviter les villes et enfin Mormoiron et villes-sur-auzon (voir le lien ridewithgps).

Ces deux derniers villages sont des authentiques et jolis petits villages de Provence. A noter que dans cette région dominée par le proche mont Ventoux, j’ai été frappé par la différence de la flore par rapport aux vignes de ma région. Plus d’épineux, plus de forêts, plus de verdure et moins de vignes.

La rando est très facile, à peu près 15Km avec une montée douce de 1h puis 1 descente douce en passant par des forêts de pins et en traversant un nouveau site de production d’énergie solaire. Le déboisement de cette partie n’est pas top mais ce genre de site produit de l’énergie à peu près propre, et ça c’est cool. J’ai mis 3h pour boucler ce tour.

Capture du 2015-09-03 10:22:25

 

quelques photos:

Rando beaumes de venise – 14K

ScreenShot101

 

Pas de difficultés pour cette rando à part à un moment juste avant de redescendre sur Notre dame d’Aubune, il faut emprunter un sentier qui n’a pas été entretenu depuis des lustres. Il ne faut pas hésiter à se jeter dans la forêt dense et remplie de ronces pour accéder au sentier. Avec le GPS aucun soucis.

Trip Vélo Jonquières -> Tence (~180 Km en 2 jours)

Un nouveau challenge qui m’a prouvé que mon genoux est guéri. Ces 180 kms sont assez compliqués à gérer notamment à cause de la chaleur et surtout du dénivelé lors de la deuxième journée. J’ai roulé à peu près 110 km le premier jour et donc à peu près 70 km le deuxième mais waw quelle pu…. de montée entre Le Cheylard et Saint Agrève… une formidable dépense d’énergie.

A new challenge for me and it’s a proof that my right knee is totally recovered. 180 kms hard to manage beacause of the warm weather and especially because of the up-hill during the second day. I biked around 110 kms the first day and 70 kms the second day but what a fuc… climb between Le Cheylard and Saint Agrève … a huge spent of energy.

Pont du gard

Et hop, une nouveau trip en vélo pour visiter une des 38 merveilles de France inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO : Le pont du gard.

En même temps je ne suis qu’à 50 km à peu près du pont du gard, cela aurait été une honte de ne pas y aller. Voici donc l’itinéraire que j’ai suivi pour y aller en vélo. Comme d’habitude je laisse Google définir mon itinéraire en choisissant le type vélo. Souvent cela se passe bien mais cette fois-ci il m’a choisi une piste dans la garrigue quasi sentier de rando et même en rando on s’y casserait les pieds, donc en vélo j’ai souffert : trop de rochers de pierres, et c’est surtout le vélo qui a souffert, j’ai du dégonfler un peu le pneu avant pour passer.

route-8655139-map-full

 

En arrivant là bas, j’étais content de revoir mes amis les touristes, beaucoup d’anglais donc ça fait du bien, on se sent vraiment en vacances et en vadrouille. Il y a un musée qui explique très bien toute l’histoire du pont, comment les romains ont pu construire ce chef d’oeuvre en seulement 5 ans, que le pont a servi durant 1 siècle et demi a fournir la région de Nîmes en eau potable, comment le pont a résisté aux pillages de pierre dans la région, bref très intéressant.

De plus on peut se baigner dans le fleuve le Gard, sauter des rochers aux alentours, randonner dans les collines environnantes, … et tout ça pour 3,5 € (enfin pour moi chômeur, sinon 7€ en mode piéton ou vélo)

Budget :

  • Bouffe diverse : 5€
  • Entrée : 3,5 €
  • Café : 1,20 €
  • Total ~ 10 €

En vélo :

  • ~ 100Km
  • 3h20 aller
  • 3h retour
  • Des beaux paysages
  • Du sport

Rando Saumane – Aven de Valescure

Quelle chaleur ! il commence à faire une chaleur de folie dans le sud et ce n’est que début juin.

Donc comme d’hab j’ai pioché dans la magnifique collection de randonnées de rando-gps qui contient entre autres un fichier GPX pour chaque randonnée, ce qui me permet de naviguer en toute quiétude. J’ai choisie une rando qui boucle autour de Saumane.

Rando sympa mais totalement gâchée par la chaleur étouffante de cette journée du Mardi 9 Juin. Pas de grande difficultés et passage à côté d’une grotte, le fameux aven de Valescure.

ScreenShot094

Toujours dans un soucis d’éco-mobilité, je rejoins le début de la randonnée en vélo. De Jonquières cela fait 34Km.

5 jours d’escapade vélo en Ardèche

Petit épisode ardéchois pour rallier une ancienne maison de famille en Ardèche en vélo à partir de Jonquières. soit à peu près 130 km.

Le premier jour je pars de Jonquières en vélo avec mon matos ultra rodé en Nouvelle Zélande (Tente, duvet, matos de rando, etc … voir ici), il y a un mistral de tous les diables et je pédale dans la semoule à peu près 5 heures pour arriver à viviers soit 50 kms. Heureusement j’ai un contact de famille qui vit dans un château à Saint Thomé à une dizaine de km de Viviers. Je suis allé dormir dans ce magnifique château la première nuit en ne manquant pas de visiter la magnifique cité médiévale de Saint Thomé. C’est un petit village perché sur un piton rocheux rempli de ruelles sinueuses, de vieilles maisons en pierres et bien sûr une magnifique église qui m’a permit de retrouver de la vigueur grâce à son ambiance fraîche sombre et calme.

Le deuxième jour j’attaque la montée vers Aubenas et ensuite vers Jaujac le village que je souhaite atteindre. Je fais donc les 60 kms à peu près en 4h, Sans mistral c’est au poil !

Je suis resté en Ardèche à peu près 4 jours ou j’ai pu apprécier le festival de Lentière, et me baigner dans la station thermale de Vals les bains et surtout rester dans la magnifique maison de famille le serre ou j’ai pu randonner, me baigner, faire du vélo et visiter les cousins, oncles et tantes dans le même coin.

Pour le retour, c’était plus simple, j’ai pu redescendre à Jonquières d’une traite même si ce **** de mistral n’était plus là, il m’aurait donné des ailes dans la vallée du Rhone.

Voici l’itinéraire:

route-8061247-map-full route-8061281-map-full

 

Les photos:

A noter que j’ai fait mon itinéraire avec Google qui en mode vélo fait tout pour ne pas prendre les nationales et donc il m’a dégoté une jolie piste cyclable le long du Rhône. Alors parfois il ne fait pas la différence en petite route et piste donc en vélo je suis passé par des pistes entre les vignes ou même un passage à guet, mais avec mon vélo ça passe et ça reste toujours mieux que les camions sur la nationale.

Rando Vélo – Fontaine de Vaucluse

Randonnée de 17km, 5h de marche, 20 min de pause. Une belle randonnée qui part de Fontaine de Vaucluse et arrive à Fontaine de Vaucluse.

 

ScreenShot069

La boucle autour de Fontaine de Vaucluse

Je suis parti très tôt, comme d’habitude, un jour de mistral. Pour aller de Jonquières à Fontaine de Vaucluse, c’est en gros une ligne droite et plate du nord au sud donc avec le mistral, j’ai mis 2h en toute tranquillité. Il faisait frais et c’était facile. Par contre le soir pour revenir, j’avais le vent de face et un soleil de plomb, c’était « hard core ».

La randonnée part du centre de Fontaine de Vaucluse qui est un très beau village du Vaucluse . J’y ai pris un café et j’ai démarré la rando vers 10h. Cela commence par une montée de 30 min dans une forêt de chênes. Une fois sur la crête, il n’y a plus de difficulté réelle. A part qu’en suivant mon GPS j’ai suivi une piste de sanglier au lieu de la piste 4×4 que j’aurais du emprunter.

Lien de la rando: http://www.randogps.net/randonnee-pedestre-gps-vaucluse-84.php?num=75

Quelques photos:

Expédition Rando Vélo Dentelles de Montimirail

Je redécouvre mon pays, la Provence en continuant de marcher, de faire du sport. Après 5 mois de marche il m’est impossible d’arrêter de bouger.

Je profite donc de mon temps pour (re)découvrir ma région, le Vaucluse, la Provence.

Je suis parti vers 6h du mat à la fraîche avec mon vélo direction Malaucène en passant par Vaqueyras, à peu près 35 km d’une route qui passe par des villages provençaux entourés par les vignes. Cette partie du Vaucluse est la plus jolie car vallonnée comparée à la plaine ou j’habite. Je met à peu près 2h30 pour arriver au départ du sentier, il y a un parking, j’accroche mon vélo et je commence à marcher. Les sensations de marche sont toujours là et je prend toujours du plaisir à marcher et à contempler la nature. On est bien loin de la Nouvelle Zélande au niveau montagne, ici c’est plus sec et beaucoup moins montagneux mais la vue sur le mont Ventoux qui « accroche » quelques nuages, est magnifique. Le temps n’était pas au beau, je me suis pris de la pluie mais du haut des dentelles le paysage est sympa.

La randonnée fait 15,5 km, passe par une crête dans les dentelles, ensuite redescend côté nord. A partir de là c’est plus facile, c’est un sentier plat qui longe les dentelles en bas. Enfin il faut remonter pour revenir de l’autre côté. Cela m’a pris 4h pour faire les 15 km. Je me suis basé sur le site rando-gps avec une trace gps que j’ai suivie tout le long. Le problème de cet endroit dans les dentelles c’est qu’il y a pléthore de sentiers avec autant de marquage donc on ne peut pas suivre une seule couleur, il faut avoir une bonne carte ou un GPS ou les deux. Je me suis souvent perdu dans cet endroit.

Voici la rando près de Malaucène:

ScreenShot067

 

Trip New Caledonia – The last !

C’est la fin du voyage, j’écris cet article de France ou je suis rentré. Du coup j’ai du mal avec le clavier Français, c’est bien la preuve que je suis parti longtemps. WAW ça fait bizarre d’être ici après plus de 7 mois sur les routes, tout est calme, tout est facile, tout est ennuyeux en quelque sorte. Il va me falloir quelques temps pour me ré habituer à tout ça.

En nouvelle Calédonie, je suis parti en mode routard, marche, stop camping, comme ce que j’ai fait en Nouvelle Zélande. J’ai dépensé à peu près 200€ en 2 semaines, ce qui n’est rien du tout dans cette île réputée pour son tourisme de luxe.

Tout a commencé par les retrouvailles avec mon vieux pote d’enfance François que je n’avais pas revu depuis 12 ans au moins. Après une rapide mise à jour de nos vie, on a repris nos bonnes vieilles habitudes comme si de rien n’était.

IMG_20150510_094847311_HDR

 

Après ça je suis parti en stop au sud de l’île ou une gentille kanak a fait une petit détour de 50 km pour m’emmener au début du sentier. Bravo Madame, c’était plus que cool. Bref d’ici j’ai fait le GR NC1 qui fait à peu près 100 km en 4 jours. Ce sentier m’a fait traverser des beaux endroits et notamment le parc de la rivière bleue qui est magnifique.

J’ai terminé cette rando a Dumbéa au nord de Nouméa, à partir de là j’ai galéré pour faire du stop et remonter vers le nord pour le 2ème GR. J’ai du dormir dans une mission catholique en cours de route. après ça j’ai passé la nuit dans une tribu au départ du GR. Et là je me suis pris de la pisse de vache sur la tête ou plutôt des caisses de cordes, bref il a plu comme jamais je n’avais vu ça. De l’eau commençait à rentrer dans ma tente si bien que je me suis endormi sur une table. Dans la nuit la kanak qui s-occupe de la tribue-camping m’a fait dormir dans une case car elle craignait que l’eau ne monte plus haut. Bref là j’ai décidé de ne pas partir dans les montagnes le lendemain et donc annuler le GR. Le lendemain matin j’ai pu déguster des beignets à la banane préparés par la gentille kanak, un pur délice.

 

Le GR nord annulé je suis parti plus au nord à Hienghène en stop en passant par une autre mission catholique (oui oui les missionnaires coloniaux ont fait un énorme travail ici, si bien que dans beaucoup de tribus j’ai pu voir des relents de tradition catholique). J’ai trouvé un chargeur de tel portable dans cette mission, pile poil quand il le fallait. A Hienghène je suis resté 3 jours dans le camping Babou, je conseille ce camping qui fait aussi club de plongée. Je n’ai pas plongé à cause du mauvais temps. Dans le camping j’ai rencontré pas mal de monde avec qui j’ai fait quelques randos et quelques sorties. Et après ça deux françaises m’ont raccompagné a Nouméa ou je suis resté 2 jours avec François avant de prendre mon avion pour la France.

 

Et voilà c’est la fin du voyage

20130424-094929

« Older posts Newer posts »

© 2020 Into the wild

Theme by Anders NorenUp ↑