Le principe du liteaunage est de visser des liteaux sur les montants des murs et sur les chevrons du toit. C’est sur ces liteaux que l’on va fixer le bardage d’une part et les tôles bacacier d’autre part.

Nous avons des liteaux de 27/40 cad 27mm sur 40mm. On utilise des vis 4×40 (4 mm de diamètre pour 40 mm de hauteur) pour les liteaux de 2 cm et des vis 5×50 ou 3,5×55 pour les liteaux de 2,7 cm

En premier nous avons fixé les liteaux du bardage que l’on a raboté pour avoir une épaisseur de 2 cm au lieu de 2,7 cm. Pourquoi ? car sous les bavettes des fenêtres nous avons laissé la place pour 2 cm de liteau + 1,8 cm de bardage. Il faut donc respecter cette épaisseur de liteau. De plus il est conseillé d’avoir une lame d’air de 2 cm derrière un bardage.

Pour le toit, après quelques aller et retour sur le collectif fb, nous avons choisi de fabriquer un double liteaunage. Cela consiste à fixer des liteaux perpendiculaires à la faîtière (2,7 cm) puis par dessus des liteaux parallèles à la faîtière, ce qui fait une lame d’air de 5,4 cm. Ayant des tire-fonds (grosses vis) de 10 cm, cela nous permet lors de la fixation des tôles bacacier de ne pas percer le pare-pluie. La problématique de cette solution est de surélever la faîtière qui est le point le plus haut de la tiny. Dans notre cas, nous restons quand même dans les environs des 4 m de hauteur.

Une fois les liteaux posés, il ne reste plus qu’à poser le bardage et les tôles bacacier.

Remarques:

  • Il faut faire attention d’avoir des liteaux qui partent de l’extrémité basse vers l’extrémité haute du mur pour ne pas avoir de soucis lors de la pose du bardage
  • Pareil pour le toit.